Comment détecter une fuite d’eau ?

Dans certains cas, une augmentation soudaine de la facture d’eau survient alors qu’il n’y a eu aucune hausse de tarif annoncé. Et en cherchant la raison de cette hausse de la facture, on remarque que la consommation a augmenté de façon considérable. Ce qui est pourtant inimaginable vu que l’on n’a pas changé nos habitudes sur l’utilisation de l’eau au quotidien. Ainsi, une seule explication est possible : il s’agit d’une fuite d’eau. De ce fait, dans cet article, on vous dit tous pour détecter une fuite d’eau.

Comment détecter les fuites d’eau des canaux enterrés ?

Plusieurs méthodes sont envisageables afin de détecter une fuite dans le sol. Pour les professionnels de la plomberie tels que les établissements Laroche, ils utilisent généralement du gaz traceur. Ceci consiste à injecter un gaz moins massif que l’air dans la canalisation. Et par la suite, le gaz s’échappe au niveau de la fuite. Mais dans le cas où le gaz n’arrive pas à s’échapper alors qu’on sait qu’il y a une fuite, le plombier aspire le gaz par une sonde pour trouver la source de la fuite. Pour des artisans plombiers, la méthode serait plutôt l’écoute des tuyaux. Cette pratique consiste à enregistrer par un micro le bruit de la canalisation. Étant donné que les tuyaux qui ne présentent pas de fuite auront une onde sonore qui se propagerait à une vitesse uniforme, ce qui se traduit par un bruit identique sur tous les tuyaux. Cependant, dès qu’il y a une dissonance, il s’agit d’une fuite.

Comment détecter les fuites d’eau dans la maison ?

Pour détecter les fuites d’eau dans une maison, il suffit d’effectuer quelques vérifications sur des endroits auxquels les installations sont les plus fragiles. Dans ce contexte, les robinets sont les plus assujettis à une fuite. Effectivement, les jonctions et les embouts peuvent lâcher à tout moment s’il s’agit d’équipement qui date de plus de 5 ans. Le réservoir d’eau des toilettes peut également présenter des fuites. Pour identifier celles-ci, il faut tendre l’oreille et dès qu’on entend un sifflement, cela ne peut être qu’une fuite. On peut aussi détecter une fuite en versant un colorant. Si au bout de quelques instants, le fond de la cuvette se colore et qu’on n’a pas tiré la chasse alors incontestablement, il s’agit d’une fuite. Le cas d’une fuite au niveau du chauffe-eau est rare cependant cela n’est pas à écarter. Pour ces cas, les plombiers conseillent de vérifier la canalisation alimentant le chauffe-eau, car une fuite au sein du chauffe-eau se manifeste par son court-circuit s’il y en a. Ce qui implique que le chauffe-eau ne pourra même pas être allumé si la fuite est à son niveau, mais ce qui explique le fait de se concentrer sur son alimentation.

Ce qu’il faut savoir sur la réparation d’une fuite

Face à une fuite d’eau, engager un artisan plombier est la meilleure solution si votre habitation est localisée à Paris. Certes, on peut faire soi-même les réparations, mais pour éviter d’empirer les choses, mieux vaut appeler un plombier. Puisqu’on dépensera plus en effectuant périodiquement des réparations qu’avec une réparation octroyée par un plombier. De plus, le plombier saura proposer un devis précis pour le coût des travaux et il saura conseiller sur les habitudes à adopter pour améliorer la durée de vie des installations. Si la plomberie n’est pas notre métier, on aura tendance à éliminer une fuite à la va-vite sans pour autant penser à son efficacité à long terme. Il en est ainsi que les travaux d’un artisan plombier présenteront toujours plus de gages de sûreté qu’une réparation que l’on aurait bricolée.

Toilettes bouchées, quelles peuvent être les causes et que faire ?
Entretien de chaudière : une obligation annuelle