Comment se débarrasser des problèmes d’humidité dans les murs ?

humidité

Particulièrement inesthétique, l’humidité dans les murs met également en péril la fondation même de votre maison et votre propre santé en causant de l’asthme, des allergies et autres problèmes respiratoires. L’humidité représente un terrain propice au développement des champignons et engendre de fortes odeurs qui imprègnent les meubles et tout autre objet alentour. Les problèmes d’humidité se manifestent de différentes manières, par exemple par des tâches, des moisissures ou par un décollement de la peinture ou du papier peint.

Diagnostiquer pour mieux traiter

En se basant sur la localisation des tâches d’humidité et des autres manifestations, il est possible de déterminer la source du problème d humidité. Parmi les plus évidentes, l’humidité ascensionnelle provoquée par l’absence d’une membrane d’étanchéité et qui se reconnaît par les tâches au niveau du sol. L’humidité par infiltration d’eau comme l’eau de pluie correspond surtout au cas des sous-sols et des caves. Les signes d’humidité dans les murs se retrouvent à plusieurs endroits et non seulement au sol. Enfin l’humidité par condensation suite à un défaut de ventilation ou de chauffage. L’air s’humidifie après les activités quotidiennes comme les douches et si non évacué, il se dépose sur les murs et les plafonds. Ce type d’humidité se détecte par la présence de condensation sur les vitres et d’une difficulté à chauffer l’habitat. Face à cette diversité de problème rencontré, pour un diagnostic plus fiable, il reste préférable d’appeler un service spécialisé et faire venir un professionnel quand l’humidité des murs devient envahissante ou provoque trop de dégâts.

Supprimer la cause

Après le diagnostic, la deuxième étape est le traitement de l humidité. Pour l’humidité ascensionnelle, il faut procéder à une isolation murale. Imperméabilisez le mur en posant un produit hydrofuge qui lui rendra son étanchéité à l’endroit même où on observe l’humidité. Mettre 2 à 3 couches tout en respectant le temps de séchage entre deux couches successives. Mais avant examinez les canalisations et les évacuations de la maison pour rechercher des pertes afin d’éviter des récidives. Pour se débarrasser du problème de l’humidité des murs par infiltration, assainir les fondations en réalisant un système de drainage qui évacuera l’eau en excès. Pour lutter contre la condensation, le procédé consiste à vérifier le système de ventilation surtout dans les salles d’eau et dans la cuisine, le réparer et le remplacer par un autre de type VMC simple ou double flux plus performant qui va éliminer le surplus d’humidité si besoin. Ainsi qu’à installer des fenêtres dotées d’isolation thermique. En parallèle, pensez à ventiler les pièces 5 à 10 minutes par jour ou à utiliser un déshumidificateur.

Effacer les traces du passage de l’humidité

Une fois la cause éradiquée, il faudra s’attaquer aux traces de l’humidité. Avant de passer aux travaux de rénovation et de décoration, il faut s’assurer que le mur humide soit complètement sec et par conséquent attendre quelques jours voire des semaines après le traitement. Commencez par un ponçage en brossant le mur en prêtant une attention particulière à la partie humide. Si le mur présente des signes de moisissures, le mieux est de le traiter au préalable avec un revêtement fongicide ou bactéricide comme l’eau de javel. Si encore, il cache des trous et autres fissures, appliquez un enduit hydrofuge. Pour un mur endommagé initialement fait de plâtre, il faudra remplacer avec un nouveau plâtre, toujours de type hydrofuge. Terminer en apposant une couche de papier peint ou de peinture. Pour à la fois un traitement de surface et une prévention, les peintures anti-humidité et les peintures anti-condensations conviennent le plus, elles confèrent un meilleur assainissement. Elles sont à appliquer avec un rouleau ou une brosse à poils dures en une ou deux couches.

Trouver un bureau d’études techniques à Paris
Quel budget prévoir pour un projet de construction de maison en Gironde ?