Dépannage chaudière à gaz : comment faciliter sa réparation

depannage chaudiere

L’entretien d’une chaudière à gaz relevant de la disposition
légale, la plupart des possesseurs de climatiseurs s’y soumettent en mettant en
place un contrat d’entretien annuel auprès d’un professionnel spécialisé.

Malgré cet entretien, aucun d’entre eux n’est à l’abri
d’une panne de chaudière
dont le coût de réparation peut être plus ou moins élevé.

Au-delà de la souscription d’un contrat d’entretien, il
est intéressant de se renseigner sur le fonctionnement de sa chaudière afin de
limiter au possible les dépannages inutiles.

Dépannage
de chaudière
 : vraiment une affaire de professionnels
?

Systématiquement à la charge du locataire, les petites réparations d’une
chaudière à gaz peuvent être
coûteuses en fonction du temps passé par le
professionnel pour leur prise en charge et des éventuelles pièces qu’il s’agit éventuellement
de remplacer.



Pour autant, bon nombre de ces interventions sont liées à une méconnaissance du
fonctionnement de l’appareil et pourraient ainsi être évitées par le biais d’un
rapide examen des circuits principaux de l’installation.



Le circuit électrique, le circuit d’alimentation en combustible et le circuit d’eau
chaude sont ainsi les trois circuits qu’il s’agira donc d’examiner avant de
possiblement faire appel à un professionnel.


Quand bien même un
dépannage
de chaudière
 s’avèrerait par la suite nécessaire, ces examens
permettront sans doute de situer l’origine de la panne et simplifieront par conséquent
l’intervention du professionnel en charge du dépannage.


Vérifier l’alimentation électrique

Quelles que soient les marques
de chaudières
, les pannes ayant pour origine un dysfonctionnement au niveau
du circuit électronique sont certainement les plus fréquentes.


Aussi avant de faire appel à un professionnel pour en prendre en charge le dépannage de votre chaudière,
ces trois points devront de préférence être vérifiés au préalable :


– La prise d’alimentation de la chaudière à gaz est-elle bien branchée sur une
prise secteur ?
– Le fusible de la chaudière est-il correctement positionné ?
– La panne de chaudière n’est-elle pas due à une coupure de courant générale ?


Vérifier l’alimentation en gaz avant le dépannage de chaudière

L’absence ou le manque de combustible peut aussi être
la cause d’une panne de
chaudière
à gaz. Pour vous assurer que votre appareil est bien alimenté
en gaz, il vous faudra nécessairement vérifier :

– la bonne ouverture des vannes permettant l’acheminement
du gaz

– que le combustible est bien présent en quantité
suffisante (dans le cas d’une cuve de propane ou de butane)

– que le réseau de gaz de ville n’est pas temporairement
coupé

 

Enfin vérifier le circuit d’eau chaude

Les pannes de chaudières liées au circuit d’eau chaude
peuvent avoir de graves conséquences sur la santé des occupants du logement. Il
est donc important de savoir les repérer rapidement. Si votre chaudière à gaz dysfonctionne,
il faudra avant tout vérifier la pression pour vous assurer que celle-ci n’est
ni trop haute, ni trop basse et que la pompe fonctionne bien normalement.  

La pression se vérifie au niveau du nanomètre. Si celle-ci n’est pas assez haute,
il s’agira simplement de remplir le circuit. Si à l’inverse, la pression est
trop élevée, la chaudière présente alors des risques d’explosion et il faudra dépêcher
au plus tôt un professionnel spécialisé.  

Travaux de plomberie à Nancy : A qui faire appel ?
Contrôler les réseaux d’assainissement grâce aux caméras d’inspection