Matériel et fournitures indispensables aux travaux de plomberie

plomberie

Pour les plombiers amateurs et les bricoleurs avertis qui souhaitent réaliser les travaux de plomberie eux-mêmes, le choix du matériel et des équipements requis n’est pas toujours évident. Afin de vous faciliter la tâche, voici un guide pour éclairer votre lanterne.

Quel outillage basique et spécifique ?

De manière générale, le matériel  en plomberie, ou les outils d’un plombier, sont très diversifiés en raison des nombreuses branches que regroupe le domaine d’intervention. Ainsi, si vous prévoyez de réaliser un dépannage habituel ou une réparation des dommages courants, il vous faudra simplement les outils de base qui servent à mesurer, à découper ou à visser les pièces. Pour cela, pensez donc à vous fournir en mètre ruban, tournevis (multiformes et plats), limes (rondes et plates), niveau à bulle, équerre, cordeau et gants de travail. Bien entendu, il faudra également une scie à métaux notamment si vous travaillez sur des tuyaux en métal.

Pour des travaux plus complexes comme la rénovation ou les opérations relatives à la distribution d’eau, les équipements à utiliser seront plus spécifiques. Dans ce cas, faites appel à un professionnel pour vous orienter vers le matériel à avoir et surtout sur le mode d’utilisation. Mais si vous souhaitez continuer, les indispensables sont les différents types de clés (à molettes, à cliquer, etc.), les coupe-tubes, les différentes pinces (coupantes, à sertir, etc.) et de baguettes. Pensez par ailleurs à un déboucheur et une scie sauteuse.

Si connaître le matériel d’un bon plombier s’avère souvent indispensable pour réaliser différents travaux à la maison, le choix du fournisseur est tout aussi essentiel pour bénéficier d’un équipement de qualité. Lors de l’achat de votre matériel, l’idéal est de se rendre auprès d’un magasin de plomberie comme discount-plomberie.com pour trouver ce qu’il vous faut.

Les matériaux de plomberie : de plus en plus évolués

Grâce à la technologie, le domaine de la plomberie s’est considérablement modernisé. Avec l’arrivée des nouveaux matériaux comme les tuyaux PE ou per par exemple, il est devenu plus facile de réaliser soi-même les réparations s’il s’agit de petites réparations et des dépannages bénins. En effet, si les branchements et raccords nécessitaient auparavant de solides compétences en soudure, actuellement, ils sont plus simples à effectuer grâce aux tubes en PVC ou en polyéthylène haute densité (pehd). Ces matériaux peuvent se coller entre eux et se visser facilement ce qui rend les travaux accessibles aux bricoleurs avertis. Notez toutefois que l’opération requiert une certaine minutie puisque la moindre erreur peut cause d’importants dégâts en termes de plomberie (fuites, dysfonctionnement, dégâts des eaux, etc.).

L’évolution du matériel en plomberie entraîne l’élévation de coût. En effet, ils devront s’adapter aux nouvelles technologies et garantir de meilleures performances. Dans certains cas par exemple, il faudra vous munir d’une petite caméra afin de détecter les éventuels problèmes ou évacuer les bouchons dans les canalisations et les conduits.

Achat fourniture de plomberie : quel matériau privilégié ?

Le choix des matériels de plombier devra tenir compte des matériaux à utiliser pour les installations. Face à l’abondance des tuyaux et raccords proposés sur le marché, la décision peut se révéler compliquée. Sachez ainsi que pour trouver les matériaux à employer, vous devrez tenir compte des propriétés de chaque matériau, de sa sécurité, de son aspect écologique et surtout de sa capacité contre la corrosion.

Les tubes métalliques en fer et en acier sont de moins en moins utilisés, sauf pour les conduits de gaz ou de chauffage. Les fabricants utilisent actuellement le cuivre en petite quantité mélangé à des matériaux synthétiques pour obtenir des tuyaux plus efficaces pour acheminer l’eau : PVC, PE (polyéthylène), tubes multicouches, tubes PER, etc. Ces derniers ont l’avantage d’être faciles à mettre en place et résistants à la corrosion. En plus d’une durée de vie plus longue, les matériaux synthétiques sont également peu onéreux.

Comme les caractéristiques de chaque matériau et de chaque intervention sont différentes, le mieux c’est de toujours solliciter les conseils d’un fournisseur professionnel avant de faire vos achats.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Que vous envisagiez de réaliser de petits dépannages courants ou de vous lancer dans d’importants travaux de rénovation, il est indispensable de bénéficier d’un matériel de qualité. De préférence, achetez du neuf et auprès d’un magasin de plomberie renommé. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre entourage ou à consulter les sites dédiés à la plomberie en ligne pour connaître le nom d’une enseigne réputée. Si vous décidez d’acheter sur Internet, vérifiez les modalités de paiement et de vente (retour, remboursement, garanties en cas de défaut, etc.) pour éviter les mauvaises surprises.

Comme chaque outil possède également une vocation particulière, mieux vaut contacter un professionnel si vous rencontrez des doutes. D’ailleurs, l’intervention d’un plombier qualifié sera indispensable pour garantir la sécurité des installations. Vous pourrez au moins lui confier la vérification de vos réalisations et vous assurer qu’aucune erreur n’a été commise. La moindre défaillance pourra vous coûter cher plus tard, c’est pourquoi la vigilance est de mise.

Pour finir, si vous envisagez d’acheter des équipements spécifiques comme les outillages de soudure ou les appareils électriques, sachez que leur usage est strictement réservé aux professionnels et aux bricoleurs avertis. Ils requièrent en effet une maîtrise de certaines techniques.

 

 

Trouver une entreprise spécialisée dans le secteur de la plomberie en Suisse
Travaux d’électricité et de plomberie : profiter de conseils d’experts