Prix au m2 des travaux de rénovation énergétique

Rénovation energetique

Lorsque vous décidez d’effectuer une rénovation énergétique de votre habitat, vous devez souvent effectuer de nombreux travaux et tenir compte de leur prix au m2. Bien sûr, faute de temps, de budget ou de moyen, vous ne pourrez pas toujours tous les réaliser. Parfois, vous ne savez tout simplement pas par où commencer. Quels travaux prioriser ?

Par quoi commencer la rénovation énergétique ? 

En réalité, cela dépend de chaque maison. Il faudra procéder à un diagnostic en bonne et due forme avant de décider des priorités. Plus précisément, il vous faudra déterminer les points à améliorer et ceux qui sont déjà optimaux en termes de performances énergétiques.

De cette manière, vous aurez une information bien précise. Cela permet de connaître même le coût total de la rénovation en vous basant sur les prix des travaux au m2.

Il est recommandé de confier la réalisation de ce diagnostic à un professionnel. Ainsi, vous ne risquez pas de vous tromper dans le choix des travaux à prioriser.

Prix au m2 des travaux de rénovation ou de renforcement de l’isolation

Le meilleur moyen de réaliser des économies d’énergie reste l’amélioration de l’isolation thermique de l’habitat. Plus de 55 % des pertes de chaleur se constatent au niveau des murs (25 %) et du toit (30 %). Il est alors recommandé de prioriser leur isolation.

Travaux d’isolation de la toiture : prix au m2

En ce qui concerne le toit, plusieurs solutions sont envisageables. Vous isolez, soit vos combles, soit la toiture proprement dite. La première est bien plus efficace, mais suppose des travaux d’aménagement.

La seconde est plus économique. Tout ce que vous aurez à faire, c’est de coller le matériau isolant sous le plafond. Le prix au m2 de ces travaux varie de 1500 à 5000 euros. Tout dépendra de la qualité de l’isolant et de l’envergure des combles ou de la toiture.

Travaux d’isolation des murs : prix au m2

Pour les murs, vous optez soit pour une isolation intérieure, soit pour une isolation extérieure. La première n’engage pas d’importants travaux. Par ailleurs, il est possible d’installer les isolants soi-même, ce qui entraîne des dépenses en moins. Comptez entre 50 à 90 m2 le prix au m2 des travaux.

La seconde technique, plus coûteuse, vous évite de sacrifier des mètres carrés d’espace habitable. Elle est également plus performante. Prévoyez entre 100 à 180 euros le m2 pour la réalisation de ce type de travaux.

Pour le choix du matériau, il est préférable d’effectuer une comparaison. La laine de bois, la laine de verre et le polystyrène ont chacun leurs avantages et inconvénients. Néanmoins, en ce qui concerne les prix, les isolants minéraux semblent beaucoup plus intéressants.

Travaux de remplacement des menuiseries : prix au m2

Les menuiseries telles que les fenêtres et les portes sont aussi responsables des déperditions thermiques à hauteur de 15 % environ. Le double ou même le triple vitrage permet de les limiter. Ces technologies reposent sur l’utilisation de deux ou trois vitres pour la confection des ouvrants des fenêtres.

Entre ces vitres, le fabricant laisse un espace où il emprisonne un gaz isotherme. Celui-ci évitera que la fenêtre ou la porte soient refroidies ou réchauffées par les facteurs extérieurs. De cette manière, en été comme en hiver, la température intérieure reste stable. Si le double vitrage permet de limiter les pertes à environ 10 %, le triple vitrage va jusqu’à 2 %.

Bien sûr, il n’est pas nécessaire de changer les fenêtres ou les portes en même temps. Si vous n’avez qu’un budget limité, commencez par remplacer par le vitrage de vos pièces de vie. Ensuite, vous vous occuperez du reste.

En ce qui concerne le prix des travaux, comptez en moyenne 155 euros le m2 pour le double vitrage. Si vous optez pour le triple vitrage, le prix varie de 100 à 350 euros le m2.

Le réaménagement de l’intérieur de la maison

La réorganisation et la réaffectation des pièces et des chambres de la maison sont un bon moyen d’améliorer la consommation énergétique de celle-ci. Il est alors conseillé de déplacer les pièces de service (qui n’ont pas besoin de trop de chauffage) vers le nord. Il s’agit entre autres du garage ou de la buanderie.

Pour les chambres à coucher, celles-ci doivent plutôt se situer dans la partie sud ou au milieu de la maison. Vous serez parfois obligé d’effectuer quelques travaux. Ceux-ci peuvent être plus ou moins lourds. Pour connaître les prix des travaux au m2, demandez l’aide d’un architecte d’intérieur. Celui-ci pourra d’ailleurs vous suggérer des modifications pour mieux optimiser la consommation d’énergie dans chaque pièce.

Quelle est l’utilité d’une assurance dommage ouvrage ?
Trouver un spécialiste des plaques en aluminium