Un contrat d’entretien de chaudière selon vos besoins

chaudière

La chaudière est un moyen privilégié pour apporter de la chaleur dans plusieurs foyers ou locaux de travail. Qu’on emploie du bois, de l’électricité, du gaz ou du fioul, votre chaudière a toujours besoin d’une maintenance régulière. En améliorant la fonctionnalité d’une chaudière, on optimisera le confort thermique durant la saison froide. Vous profiterez ainsi d’une meilleure économie énergétique. Le choix et l’entretien d’une chaudière sont très importants. Elle pourrait impacter le confort des résidents que la facture énergétique. Les articles suivants parlent des différents types de chaudières les plus courantes et de leurs fonctionnements respectifs.

La chaudière à condensation 

Une chaudière à condensation, appelée aussi nouvelle génération, est très efficace en rendement. Elle assure le chauffage de votre habitation et elle donne le moyen de produire de l’eau chaude aux sanitaires. Ce système complet de chauffage permet de répondre à tous les besoins, même chez les familles nombreuses. Actuellement, c’est le modèle de chaudière le plus performant présenté sur le marché. Elle pourrait économiser jusqu’à vingt pour-cent d’énergie thermique. Son installation se fait de la même façon que celle d’une chaudière à gaz classique. La chaudière à condensation brûle du gaz pour produire de chaleur. Les vapeurs dégagées de la nouvelle génération aident à réchauffer l’eau. Cette eau circule ensuite dans les radiateurs pour chauffer l’habitat. Son fonctionnement se fait en quelques étapes. Le brûleur réchauffe à une température très élevée les circuits d’eau. Ensuite, les fumées de vapeur émises sont distribuées dans les divers circuits. Au contact des parois froides, les vapeurs d’eau dégagent de la chaleur. Après tous ces processus, des réseaux d’eaux usées reçoivent l’eau qui provient de la condensation. Son seul inconvénient, elle produit des gaz contribuant à l’effet de serre. Alors, il est essentiel de compléter son utilisation par un éolien domestique ou un solaire thermique. Pour plus de détails, veuillez visiter ce site thermogaz.fr  

La chaudière à basse température

Une chaudière basse température offre un agréable confort de chaleur. Elle chauffe l’eau avec une température moins importante, seulement à 50 °C. En optant pour une chaudière basse température, vous réaliserez des économies d’énergie. Son fonctionnement se passe en trois étapes. Après avoir chauffé du fioul ou du gaz naturel, un liquide caloporteur capte la chaleur venue de la combustion. Cette chaleur est transmise après vers le chauffage central par le fluide caloporteur. Afin de préserver l’environnement, couplez et complétez votre équipement de chaudière basse température avec un éolien domestique ou encore un panneau solaire. Ce sont des systèmes de sources de chaleur renouvelables. En émettant peu de dioxyde de carbone par rapport aux chaudières classiques. Elle est conforme aux exigences demandées par le Grenelle de l’Environnement. Son principal inconvénient, l’alimentation d’air se régule en fonction de la température extérieure. Il vous faut un ventilateur pour puiser l’air ambiant. Vous devriez poser aussi une ventouse ou un équipement similaire qui a pour utilité d’évacuer les fumées. 

La chaudière à granulés de bois

Ces dernières années, la chaudière à granulés de bois représente une solution efficace et sécurisée pour produire l’eau chaude et chauffer l’habitation. Elle garantit une qualité de confort aussi efficace que les chaudières les plus modernes. Elle est programmable et régulée électroniquement. Grâce à l’intégration des différents dispositifs de sécurité, vous n’avez pas besoin de surveiller en permanence votre système de chauffage. Son alimentation automatique assure une autonomie suffisante jusqu’à plus d’une année. Son rendement est également important qu’un chauffage au fioul. Il atteint jusqu’à quatre-vingts à quatre-vingt-dix pour-cent. Les granulés de bois sont des combustibles beaucoup moins coûteux que les combustibles fossiles. Leur stockage ne demande qu’une surface très restreinte de la surface du sol. Le chauffage à pellet de bois aide à chauffer une maison en raccordant la chaudière par le système de votre chauffage central. Elle permet aussi d’approvisionner l’eau chaude de votre salle de bain et de la cuisine. Le fonctionnement de cette chaudière est semblable à celui de toutes les chaudières classiques. Les pellets de bois brûlés chauffent l’eau présente dans le circuit de canalisation. Un circulateur permet d’activer cette circulation. L’eau est injectée immédiatement dans le radiateur ou conservée dans un réservoir avant usage. Les fumées sont sorties par le conduit de cheminée et les cendres déposées dans un bac dédié à cet effet. 

L’entretien d’une chaudière, indispensable à votre sécurité

L’entretien régulier de votre chaudière est recommandé afin d’optimiser sa durabilité, son bon fonctionnement et son rendement. Pour la maintenance de la chaudière et votre sécurité, souscrivez un contrat d’entretien. Il existe deux types des contrats d’entretien. Avec le contrat pour un entretien simplifié, le technicien spécialiste du chauffage entreprend une simple maintenance de la chaudière. Ceci est conforme à une obligation légale. Pour le contrat avec un entretien complet, le technicien est à la charge de tous les travaux indispensables liés au chauffage. Ses fonctions consistent à prendre en charge des éventuelles réparations, des visites préventives annuelles, des maintenances fréquentes et de l’achat des pièces de remplacement. Ainsi, vous pourrez éviter tout accident éventuel lié à l’intoxication par le gaz ou les incendies.

Pourquoi changer votre chaudière à gaz par des chauffagistes certifiés ?
Les avantages d’une installation par un professionnel d’un chauffage par le sol