Une douche italienne pour plus de design

douche italienne

Depuis quelques années, la douche italienne connait un fort engouement. Ce modèle est d’ailleurs — très apprécié pour son design élégant et esthétique. Elle apporte une touche de modernité aux salles de bain. Quel modèle choisir pour sublimer son intérieur ? Quels sont les critères à considérer pour ne pas se tromper ?

Quels sont les avantages d’une douche italienne ?

La douche italienne est la grande tendance, elle peut convenir à tout le monde et à tous les styles. À fleur de sol et facile d’accès, il s’agit d’une solution parfaitement adaptée aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite. À la différence d’une baignoire, elle est aussi spacieuse sans être encombrante et elle est équipée d’une paroi qui permet d’éviter les projections d’eau.

Le douche italienne est personnalisable à l’infini, que vous optiez pour une douche plain-pied ou légèrement surélevée. Même les petits espaces peuvent accueillir un modèle sur mesure. Il est aussi possible de choisir un modèle carrelé qui se fond avec le revêtement du sol ou d’ajouter des galets pour apporter une touche authentique à la salle de bain. Quoi qu’il en soit, si vous choisissez des carrelages glissants, pensez à poser des antidérapants. Ce type de douche est également facile à entretenir et modulable. Dans un même espace, vous pouvez ajouter deux colonnes de douches. Pour plus d’infos, cliquez ici.

Comment bien choisir une douche italienne ?

Dans un premier temps, sachez que vous avez deux options concernant l’installation du receveur. Le modèle à poser est le plus simple, c’est pourquoi cette solution est recommandée dans le cadre d’une rénovation. Le receveur à encastrer par contre sera posé dans la chape du béton. Une fois que vous aurez défini le type d’installation, pensez au style de votre douche. En optant pour un design traditionnel, vous pouvez utiliser du carrelage en terre cuite marié avec des couleurs chaudes. En revanche, avec un style contemporain, il vous faut un modèle à fleur de sol, marqué par un décor épuré.

Par ailleurs, vous avez plusieurs possibilités en matière de forme. Si le receveur rectangulaire est le grand classique, vous pouvez donner une note d’originalité à votre douche en sélectionnant un receveur d’angle, carré ou asymétrique. Pour la hauteur, il faudrait tenir compte de la place disponible. Dans tous les cas, si vous manquez d’inspiration, consultez les catalogues en ligne. Vous y trouverez sûrement un style à la hauteur de vos attentes.

Quel matériau pour sa douche italienne ?

Le choix des matériaux est également une étape importante. La pierre est la plus robuste, elle donne un cachet authentique à la salle de bain. Elle est d’ailleurs antidérapante et imperméable. Le carrelage est de plus en plus courant. Ce modèle est bon marché et existe en différents coloris et motifs. Il permet même d’harmoniser la déco de la salle de bain.

La résine est plus facile à entretenir et garantit une bonne longévité. Son atout ? Vous pouvez la teinter au gré de vos envies. Pour ceux qui ont un budget modéré, ils peuvent se tourner vers les receveurs en grès. Ce matériau est résistant et propose plusieurs choix. Le seul bémol, c’est qu’il est lourd. L’acrylique est antidérapant, résistant et surtout léger. Il se décline en différents aspects pouvant convenir à tous les goûts.

La douche italienne est dotée d’une paroi qui sert à contenir les projections d’eau. Elle est fixe et possède un ou plusieurs ventaux. Un volet mobile peut servir de porte d’entrée. Vous avez le choix entre des verres transparents, sérigraphiés, fumés ou miroirs pour mettre votre salle de bain à votre goût. Il faut noter que vous pouvez commander une douche maçonnée sans paroi si tel est votre désir. Quelles que soient vos attentes, il faudrait faire appel à des artisans expérimentés pour assurer une pose respectant les règles de l’art.

 

Quelle est l’utilité d’une assurance dommage ouvrage ?
Prix au m2 des travaux de rénovation énergétique